Les enfants maîtrisent plus tôt les muscles de leurs bras et de leurs mains que de leur bouche. L’utilisation de la langue des signes permet aux enfants qui ne parlent pas encore de communiquer par gestes avec leur entourage. Elle éveille leur intérêt et leur offre la possibilité de s’exprimer avant même qu’ils ne maîtrisent le langage.

La langue des signes n’est pas un mode de communication universel. En effet, chaque pays possède sa propre culture sourde et une langue des signes qui lui est particulière : LSF (langue des signes française) en France, ASL (American Sign Language) aux Etats-Unis, BSL (British Sign Language) au Royaume-Uni… La langue des signes est une langue à part entière avec sa syntaxe et sa grammaire. L’ordre des mots dans la phrase n’est pas le même en langue des signes qu’en français. Lorsque l’on exécute des signes en suivant la syntaxe du français, on parle alors de « français signé ».